Le Shisha Pangma

Données

Nom

Historique

Périodes d'ascension


Données

 

Nom

Le nom de Shisha Pangma signifie en tibétain "montagne au dessus des plaines". En sanskrit, on trouve le nom de "Gosainthan", signifiant "le lieu du saint". En chinois, cette montagne est appelée "Xixabangma", ce qui signifierait "mauvais temps".

 

Historique

En 1850, la Survey of India repéra ce sommet lors de relevés topographiques. Il sera dès lors répertorié sous le matricule de "Peak XXIII".

En 1945-46, Heinrich Harrer et Peter Aufschneiter cartographient à leur tour cette région du Tibet et établirent les premières photographies du Shisha Pangma ( à une distance de 10 km).

Bien qu'en 1949 l'exploration des alentours du Shisha Pangma continua sous l'élan de H. W. Tilman, le climat politique au Tibet empêchera une récolte de données plus détaillées.

L'occupation chinoise du Tibet (1949) bloquera à toute personne étrangère l'entrée dans le pays ainsi que l'approche du Shisha Pangma. Ainsi ce furent des expéditions locales qui tentèrent les premières ascensions. Tout d'abord une reconnaissance de la face nord en 1963, amenant les alpinistes à une altitude de 7160 m. Puis la première ascension jusqu'au sommet en 1964, emmenée par Hsu Ching. Il s'agissait d'une expédition forte de 195 personnes, regroupant alpinistes, scientifiques, cartographes, géologues, géomorphologistes, physiologistes, géophysiciens et autres. 10 membres seulement atteindront le sommet, pour y déposer un buste de Mao Tse Tong ainsi que le drapeau chinois.

En mai 1979, les frontières furent à nouveau franchissables pour les alpinistes étrangers, et Abelein, Zinti et G. Sturm, trois alpinistes allemands, montrèrent de l'intérêt pour une ascension du Shisha Pangma. En 1980, ils atteindront le sommet soutenus par une expédition d'alpinistes allemands reconnus. Ils empruntèrent la route chinoise de 1964 par la face nord-ouest et l'arête nord, qui reste aujourd'hui la voie classique.

Depuis, bon nombre d'expéditions et d'alpinistes solitaires se sont mesurés au Shisha Pangma avec succès. Parmi les plus renommés, Reinhold Messner durant sa huitième escalade à plus de 8000 m d'altitude, et Mutschlechner qui ouvrit une nouvelle voie dans la face tibétaine. Jusqu'en 1995, le Shisha Pangma a été gravi par 13 voies différentes, la face est restant non réalisée. Jusqu'en 1999, 167 alpinistes atteignirent le sommet principal, et 432 personnes atteignirent l'antécime culminant à 8008m.

 

Périodes d'ascension

Deux saisons se prêtent à une ascension: